Dimanche 24 septembre 2017

Vois-tu un homme qui se croit intelligent? Il y a plus à espérer d’un sot que de lui. (Proverbes 26)


Lire le texte




Prière: Le sot! Un de ces malchanceux qui ont l’art du malheur: l’attirer, y entrer, y rester, se faire plaindre et nourrir ainsi sa vie du pain de la pitié. Le sot! Aux yeux des sages salomoniens, il est l’exemple de ce pauvre type que l’on écarte et repousse (1 et 8). Celui avec qui toute démarche pédagogique et son contraire (4-5) est vouée à l’échec – si ce n’est celle du bâton parce qu’elle met en œuvre la peur animale… (3). Reproduisant en boucle les mêmes bêtises (11), il trouve pour le stimuler plus sot que lui grâce auquel il paraîtra moins méprisable (12). Ses capacités intellectuelles sont au ras des pâquerettes (7), et sa maladresse peut le rendre dangereux selon les outils qui lui tombent sous la main (9) – Internet? Qui donc confierait une mission à ce gaffeur ou l’embaucherait serait un X (autre mot de trois lettres), qui prendrait des risques (6 et 10)! Tout ironique qu’il se veuille, ce «Livret du Sot» – et du Paresseux pareillement – laissent pensif. N’y a-t-il aucune issue à l’orgueil des uns et au fatalisme des autres? Sont vraiment sages ceux qui créent des ponts entre les cultures et restaurent en tout homme l’image d’un Dieu qui respecte et élève.  

Référence biblique : Proverbes 26

Commentaire du 25.09.2017
Commentaire du 23.09.2017